Loire Sentinelle : la soirée débat

Les convives de l’apéritif partagé : des voisins, des habitants de la région, des amis venus de pas loin ou de l’autre bout de la France.

Le 31 mai, nous avons accueilli l’opération « Loire Sentinelle » tout en inaugurant nos nouveaux locaux avec un apéritif partagé.

On ne vous ment pas, l’apéritif était franchement réussi ! Mmmmh !!
L’introduction de la soirée : Joëlle Le Marec, Catherine Fumé et Igor Babou

Le projet Loire Sentinelle est mené par deux jeunes biologistes : Barbara Réthoré et Julien Chapuis. Ils descendent la Loire, de mai à juillet, depuis sa source jusqu’à son estuaire, d’abord à pied puis en canoë, dans un souci d’être le plus possible « bas carbone » et « zéro déchet ». Ils réalisent cette descente avec une base scientifique flottante qui leur permet de faire deux types de prélèvements dans la Loire. Des prélèvements d’ADN environnemental pour réaliser un inventaire de biodiversité, ainsi que des prélèvements de « microplastiques » pour évaluer la contamination plastique de la Loire. Ils ont accepté de faire une de leurs haltes aux Loups et ont raconté leur aventure devant un public d’environ 40 personnes : des habitants des Loups et des environs, mais aussi des amis et des étudiants venus d’un peu partout en France.

Ensuite, c’est Catherine Fumé qui a présenté la méthode et les résultats des prélèvements citoyens effectués par le Réseau Sortir du Nucléaire en amont et aval des centrales atomiques ligériennes.

Ces deux présentations ont donné lieu à des discussions et, certainement, à une meilleure compréhension des enjeux écologiques et de la fragilité de la Loire. Merci à toutes et tous pour avoir répondu présent ! Ça nous fait chaud au cœur, et nous motive pour la suite.

Barbara Réthoré et Julien Chapuis présentent Loire Sentinelle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.